Summer Vanity

L’été, on change de rythme, on change d’air, on change de peau… Alors côté cosméto on s’adapte. Voici mes essentiels « summer 2014 », entre exposition raisonnable et hydratation obligatoire.

Pour une peau sans fond de teint, un démaquillage light suffit. Déjà adepte des eaux micellaires, j’ai embarqué celle de SVR, Provégol (6,70 € le format voyage de 100 ml), parfaite pour les peaux sensibles. Avant la protection solaire, j’ai choisi le Sérum Hydrance Optimale, d’Avène (18,90 €) pour assurer le confort de ma peau.

Sous le soleil, je suis déjà fan du Photo Régul d’Esthederm (64 €) c’est LA solution lorsqu’on veut éviter les taches pigmentaires, qu’elles soient apparues avec l’âge ou avec les grossesses. Ce soin complexe permet de faire bronzer modérément la peau tout en améliorant la distribution de la mélanine en surface : le hâle monte donc tout doucement sans que les taches ne foncent. Pas de SPF chez Esthederm mais la mention « tous soleil » qui permet de l’utiliser sous les rayonnements intense (sans abuser naturellement, au zénith on reste à l’ombre). Pour le corps, j’opte pour un SPF 30 : la Brume Hydratante Capital Soleil de Vichy (19 €) ultra légère est parfaite, presque imperceptible sur la peau. Mais je passe au SPF 50 (Lait Fluide Sécurité Clarins 28 €), pour le décolleté ou les sorties en bateau. Post-exposition, le Lait Après Soleil Biafine, (9 €) repéré pour sa texture aérienne et non grasse, un vrai plus lorsqu’on ré-enfile une petite robe pour sortir. Sur le visage, le Soin anti-âge après soleil de Sothys, (45 €) pas simplement pour son parfum de tiaré craquant mais parce qu’il est dopé aux plantes régénérantes.

Entre mer et piscine, conserver une chevelure décente est pour moi un véritable problème. Malgré les centaines d’après shampooings et de soins sans rinçages testés, très peu parviennent à adoucir mes longueurs abîmées ou devrais-je dire éreintées. Jusqu’à ce que je découvre il y a deux ans la gamme Cycle Vital Sun d’Eugène Perma à l’huile de Marula. Le shampoing, le masque, mais surtout la perfection est atteinte avec la crème sans rinçage à appliquer sur cheveux mouillés ou secs (de 10 à 20 €). Le petit plus pour faire briller les longueurs une fois sèches ou en surdose pour les sorties en mer, l’Oliu di Sole de Imiza (28 €), à l’huile essentielle d’Immortelle corse, pour son sillage unique. Enfin de jour comme de nuit, le dernier né des Chubby Stick de Clinique, (24 €) la version blush, dans la teinte « robust rhubarbe », idéale sur peau claire ou bronzée. Un crayon jumbo pour réhausser les pommettes, même sans miroir. (en septembre en France!)

Marie Létang-Horay

Rendez-vous sur Hellocoton !



Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire