Séquence nostalgie

Si vous surfez sur les blogs ou que vous courez les brocantes, cela ne vous aura pas échappé : le jouet qui cartonne c’est un Fisher Price des années 70 ou 80, marqué par les années. Oui celui-là même que votre mère ou que votre grand-mère a jeté il y a longtemps, lassée de voir traîner des vieux cartons de jouets abîmés. Eprises de nostalgie, vous voulez pourtant faire revivre la magie en regardant vos enfants téléphoner avec un téléphone qui ne ressemble ni de près ou de loin à un Iphone ou en posant des lettres sur un tableau qui ne fait aucun bruit ! Parce qu’après tout, il n’y a pas de raison qu’ils n’aiment pas de si beaux jouets, même si il n’y a ni Cars ni Sam le Pompier dessus. Pour tenter de réparer le mal, il vous reste les boutiques vintage qui pullulent sur internet (comme la Supérette Vintage) ou encore le Bon Coin. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai découvert les « Pouet », des animaux couineurs fabriqués dans les années 60 pour les enfants (et non pour les chiens comme on pourrait le croire). Si ils peuvent encore susciter l’intérêt des tout-petits (qui vous casseront les oreilles au passage), ils sont surtout parfaits pour décorer une étagère dans une chambre d’enfant. Plus proche de nous, les filles nées dans les années 80 collectionnent les Polly Pocket, ces boîtes qui contenaient tout un univers et de mini personnages auxquels il fallait inventer une vie. L’ancêtre des Sims ? Les plus averties possèdent même des blogs qui les référencent à peut près tous, comme celui de Polly en Folie. Et si vous commenciez par jeter un oeil dans le grenier ?

Marie Létang-Horay

Rendez-vous sur Hellocoton !



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre